Catégorie

Archive pour la catégorie « La Corbeille »

Vallourec….A l’ombre des derricks

Vous souvenez-vous de cet album de Lucky Luke, intitulé « A l’ombre des derricks » ? Un scénario construit à partir de la découverte d’un gisement de pétrole, au lieu-dit Old Creek, près de Titusville, en Pennsylvanie, le 27 août 1859, par le « colonel » Edwin Drake. Cet évènement provoqua la ruée vers l’or noir.04522csu1.jpg

http://www.drakewell.org/

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=18590827

http://www.bangbangluckyluke.com/tele_cinema/tele_cinema_detail.php?no_episode=114

Aujourd’hui, le célèbre cow-boy aurait fort à faire, pour faire régner l’ordre, dans l’univers très « raffiné » du brent…Voici quelques pistes pour mieux comprendre le groupe, spécialiste des tubes sans soudure.  

L’histoire de Vallourec se joue des deux côtés du Rhin. Elle mérite qu’on s’y attarde car cette société para-pétrolière cotée en « bourses » (Londres, Francfort, New-York) fait régulièrement parler d’elle : tantôt Vallourec rime avec OPA, tantôt avec Bolloré…Rimes riches bien sur.

En ces temps de crise où les annonces d’O.P.A. sont assimilées à des sauvetages in extremis(Alitalia, Fortis), on a prêté l’intention, à plusieurs reprises par le passé, notamment à des milliardaires russes souvent proches du pouvoir, de s’intéresser de prés à Vallourec, ce qui avait pour effet immédiat de faire monter les cours.

A tel point qu’on se demandait si le seul moyen de faire grimper le cours était cette Arlésienne Publique d’Achat, qu’on ne voyait jamais venir.

Et pourtant les articles de presse annonçant l’opération étaient d’une précision helvétique…(NDLR : une banque suisse, sensée être impliquée dasn le montage, avait été citée par les médias )

Exemple :

« Sur Tradingsat.com – Vallourec serait l’objet d’une offensive russe.

« A1574r242621.jpg en croire un article du Sunday Times, le milliardaire Alisher Usmanov aurait décidé vendredi d’acquérir auprès de Vincent Bolloré une participation d’une valeur de 570 Millions d’euros au capital de Vallourec.Les choses ne s’arrêteraient pas là et Usmanov, qui siège au conseil d’administration du géant Gazprom, aurait chargé BNP  Paribas de le conseiller en vue d’une OPA sur Vallourec. Une offre pourrait être lancée au cours des deux prochaines semaines, par l’intermédiaire de Metalloinvest, le conglomérat dans lequel Alisher Usmanov détient une participation majoritaire. »

Lundi 12 Novembre 2007

http://www.lavf.com/news-bourse/Vallourec_Cible_d_une_OPA-VK-0000015284.html

A Paris on la connaît sous le nom de VK, et le moins qu’on puisse dire c’est que chaque publication de résultats fait l’objet de nombreux commentaires sur les forums des sites boursiers.

Il faut préciser aussi qu’elle est étroitement liée au nom de Vincent Bolloré, l’homme d’affaires se manifestant par de fréquents « allers-retours » (vente et achat de titres), sa participation ou son retrait provoquant même de véritables séismes au niveau des cours.

Le petit monde de la finance se disant que si Bolloré se retire, la valeur ne vaut plus rien !

Aujourd’hui il détient 2,12 % du capital …(sources site Vallourec)

On estime que les plus values réalisées entre 1998 et 2004 ont participé à la construction de sa fortune actuelle. (Wikipedia)

Exemple :  Le 22.03.2007   Vallourec: Bolloré gagne 12 fois la mise

 « J’ai acheté pour 1 000 euros d’actions en Bourse. Hier, j’ai revendu mes actions en encaissant 12 000…C’est ce que nous a expliqué hier Vincent Bolloré, via un communiqué de l’AMF annonçant se descente sous les 5% du capital de Vallourec. Le golden breton précise 100415091.jpgqu’il a cédé pour 377 millions d’euros de titres avec une plus-value de 345 millions…Qui dit mieux ? Par l’odeur du gain alléché, et dans le sillage de l’homme d’affaires, nombreux ont été les investisseurs à se ruer sur le fabricant de tubes dont la capitalisation a enflé jusqu’à faire son entrée dans le CAC 40. Depuis ce coup de clairon qui a porté le titre à la une de la presse boursière, Vallourec pique du nez. En 3 mois l’action a ainsi perdu plus de 20%. Et rien ne dit que la correction soit suffisante pour acheter. Selon Eric Meniger (Natexis Bleichroeder), il faut s’en méfier.   Mais la simple évocation d’une rumeur sur le sujet fait piquer du nez le titre. Le destin de Vallourec, sauf coup de barre stratégique, est celui d’une valeur comme Total : une tirelire brinqueballée par le marché pétrolier. Ni plus ni moins. Bolloré, lui, a visiblement trouvé mieux ailleurs. »

http://bourse.blogs.challenges.fr/archive/2007/03/22/vallourec-bollor%C3%A9-gagne-12-fois-la-mise.html

On se penchera donc, d’une part, sur l’histoire de Vallourec, ses activités, l’historique de son cours de Bourse, ses projets et d’autre part sur la galaxie Bolloré.

L’or du Rhin…

« En 1886, les frères Mannesmann, issus d’une famille de forgerons et qui possèdent une fabrique réputée de limes, déposent un brevet révolutionnaire. Ils réussissent à fabriquer des tubes d’acier sans soudure par simple laminage. Leurs tubes servirent en 1890 dans le Caucase à poser le premier pipeline au monde. Un second oléoduc, terminé en 1907, fut pendant des décennies le plus long pipeline du monde.»

http://www.europipe.com/22-2-Historique.html

Stratégie et Diplomatie…  c’est L’Atlas !

« 1556669wm1.jpgDans  la région de Fédala, les frères Mannesmann avaient fait, dés 1902, l’acquisition d’une grande  superficie de terres qu’ils avaient mises en exploitation suivant le système d’associations agricoles. Les frères Mannesmann, originaires de Remscheid, étaient au nombre de six, l’aîné s’appelait Reinhard. Ils s’attachèrent par eux-mêmes et par un réseau d’informateurs  à obtenir des renseignements sur les gîtes possibles et ils prenaient des options par différents intermédiaires sur les terrains. C’est ainsi qu’ils fondèrent une compagnie spéciale pour l’exploitation du Maroc, la Marokko Mannesman Cie….»

PORT DE MOHAMMEDIA : Histoire

http://www.mtpnet.gov.ma/Vpm/Maroc%20Maritime/ports/PortsAtlantiques/Mohammedia/historique.htm

«Pendant les années 1909 et 1910 une nuée de chercheurs de fer allemands s’abattirent sur la future Libye, symptôme assez effrayant au moment même où les frères Mannesmann, d’accord avec la diplomatie impériale, donnaient tant de tablature aux ambitions marocaines de la France .»

http://www.cosmovisions.com/ChronoLibye.htm

Naissance d’un tube….

« Les sociétés qui constituent les racines du groupe Vallourec ont été créées, pour la plupart, au cours des dix dernières années du 19ème siècle en France et en Allemagne suite à la découverte des frères Mannesmann en 1884. L’une d’elle, située à Montbard, en Bourgogne, a été introduite à la bourse de Paris dès 1899.

Le groupe, né du rassemblement de ces différentes sociétés prend le nom de Vallourec en 1957: il est coté à la bourse de Paris.

Au fil des années, suite à diverses acquisitions, Vallourec devient, en France, le seul fabricant 731039841.jpgde tubes sans soudure et de gros tubes soudés et le plus important producteur de petits tubes soudés et de tubes étirés à froid. Le Groupe se développe dans des débouchés variés, en particulier les joints premium pour l’industrie pétrolière, les produits pour l’automobile, ainsi que les travaux publics.

En octobre 1997, le Groupe se hisse à la position de leader mondial dans le domaine des tubes d’acier sans soudure en regroupant ses usines de tubes sans soudure avec celles de Mannesmannröhren-Werke au sein de VALLOUREC & MANNESMANN TUBES, détenue à 55 % au démarrage, puis à 100 % courant 2005. »

http://www.vallourec.com/fr/decouvrir/historique.asp

 Sur le site de la société on trouve toutes les informations relatives aux filiales, aux activités (Pétrole & gaz, Energie électrique, Mécanique, Pétrochimie, Automobile ), son implantation, l’organigramme….

http://www.vallourec.com/fr/decouvrir/activites.asp#

C’est la Samba Japonaise…

Quand VK s’associe avec le géant Sumitumo, en vue de l’implantation d’une usine au Brésil : 

 «Moreover, we decided to invest in a company in Brazil established by the French steel manufacturer Vallourec Group and Sumitomo Metal Industries, Ltd. Through this joint venture, we plan to carry out integrated operations from blast furnace processing to the production of seamless pipes beginning in 2010.»

 http://search.sumitomocorp.co.jp/english/index.php?q=vallourec&site[]=ir&page=2

Acquisitions chez l’Oncle Sam 

aa0004281.jpg «Boulogne-Billancourt, le 5 mai 2008 – Vallourec, leader mondial de la production de tubes en  acier sans soudure, annonce ce jour avoir obtenu toutes les autorisations réglementaires (dont celle du Department of Justice américain) nécessaires à l’acquisition auprès de Grant Prideco des sociétés Atlas Bradford® Premium Threading & Services, TCA® et Tube-Alloy™. »»

http://www.info-financiere.fr/upload/FCCNS010441_20080505.pdf

Verluca  …L’Homme du serrail

«Né le 22 janvier 1944, à Chambéry, en Savoie, il poursuit des études élitistes. Il est en effet un des illustres élèves de l’Ecole Polytechnique, Promotion 1963. Il y cotoie Guy Dollé (ancien président d’Arcelor) et Jacques Attali (conseiller de François Mitterrand). Pierre Verluca complète sa formation par un diplôme de Génie chimique à l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques de Nancy. Il obtiendra également un diplôme d’Etudes Comptables Supérieures. »

http://www.edubourse.com/guide/biographies.php?bio=pierre-verluca

 «Le président du groupe Vallourec a fait ses études aux lycées d’Aumale, à Constantine (Algérie), puis au lycée Saint-Louis. Dans ce lycée parisien, Pierre Verluca était interne en même temps que Jean Chabanne. « Nous n’avons jamais été dans la même classe ni en hypo ni en taupe, précise-t-il. Mais je garde le souvenir d’un garçon sérieux, bosseur et bon camarade. »Denis Linglin n’était pas non plus dans la même classe de maths spé au lycée Saint-Louis. Les deux jeunes hommes se sont ensuite mieux connus à Polytechnique qu’ils intègrent en 1963. « Pierre Verluca n’était ni meneur, ni chahuteur, se souvient le camarade de promo. Il n’était pas membre de la « khômiss » comme moi, chargée des chahuts et animations à l’X. » A la sortie de l’école, Pierre Verluca se classe 220e sur 300. « Ce qui veut dire que, comme pas mal de taupins ayant travaillé dur pour réussir le concours, il s’est laissé quelque peu vivre pendant ses deux années d’études et que sa tête était ailleurs. »

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/dossier/grands-patrons-comment-etaient-ils-au-lycee/pierre-verluca-s-est-relache-a-polytechnique.shtml

J’ai du bon tabac ls0084651.jpg

Le groupe Bolloré, créé en 1822, figure aujourd’hui parmi les 500 premiers groupes mondiaux.  

A lire absolument…  Vincent Bolloré : l’ex-roi du papier à cigarettes, nouvel empereur des médias ?

Publié le 17 novembre 2004 par Daniel Sauvage

«Grandiose destin que celui de cet héritier dont la famille  avait fondé en Bretagne le papier à cigarettes OCB : une PME dont le nom, OCB, signifie Odet-Cascadec-Bolloré. L’héritier, formé à la finance au sein de la Compagnie Financière Rotschild

C’est ainsi que, avant de s’attaquer véritablement aux médias, Vincent Bolloré a construit en peu de temps un conglomérat : transports maritimes, plantations tropicales, lignes ferroviaires en Afrique, fabrication de papiers spéciaux, de papiers à cigarettes (Zig Zag, Job, OCB) et de films plastiques, commerce de cigarettes en Afrique francophone, distribution de produits pétroliers en France, activités financières, et participations minoritaires dans des entreprises industrielles  Et il a pris des positions stratégiques dans des entreprises sans rapport évident les unes avec les autres : Vallourec, Ingenico, Mediobanca (grande banque d’affaires italiennes)…»

http://www.acrimed.org/article1823.html

Le web propose d’accéder directement ou indirectement à un grand nombre d’informations sur Vincent Bolloré et son groupe.  Le « copier/coller » ne serait pas d’une grande utilité…

 http://wwwbollore.com/

 ca2341.jpghttp://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Bollor%C3%A9

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bollor%C3%A9

http://direct8.directmedia.fr/

 Par contre certaines filiales sont au coeur des « dessous de l’actualité ».

Africa…. 

Je suis amoureuse d’une terre sauvage

Un sorcier vaudou m’a peint le visage  

Avant de s’interesser à une composante du Groupe Bolloré à travers le regard du journalisme d’investigation, une mise au point s’impose.

  1. Depuis l’antiquité les marchands se glissent dans le sillage des gouvernants, parfois ils en sont même les émissaires (Exemple : Charlemagne et Isaac, son émissaire auprès du Khalife de Bagdad ) donc rien de nouveau sous le soleil ….

  2. Par ailleurs, le monde merveilleux du business étant ce qu’il est, il faut se rendre à l’évidence : l’appel d’offre, quand il existe, ira au plus rapide, au plus audacieux, au plus « persuasif ».

  3. Le troisième point et ce n’est pas le moindre : les sociétés et leurs dirigeants, sans être philanthropes,  veillent à  garantir du travail à leurs salariés, avant d’envisager des solutions « alternatives » : chômage ou délocalisation.

  4. En conclusion, les relations commerciales des compagnies Françaises, notamment avec le continent Africain, empruntent parfois des chemins de traverse : le plus difficlile est de savoir à quel endroit se situe la ligne rouge .

  5. Pour ce qui est de l’attribution des marchés internes, je ne suis pas suffisamment au fait de la Rex Publica, pour m’autoriser des commentaires….Le « volatile », c’est ainsi que le Général de Gaulle appelait le Canard Enchainé fait cela mieux que moi.

Logistique …Paris Dakar ?bld0570981.jpg

«SDV Logistique Internationale est l’un des groupes leaders dans l’organisation du transport et  de la logistique.

D’origine française, déployé aujourd’hui sur 88 pays avec 26 000 collaborateurs, SDV Logistique Internationale appartient au Groupe Bolloré qui rassemble 31 000 personnes à travers le monde.

Spécialiste reconnu dans tous les métiers du transport et de la logistique, SDV Logistique Internationale conçoit pour ses clients des solutions sur-mesure en utilisant les moyens les plus modernes»

 http://www.sdv.com/sites/sdv/corporate/profil.aspx

Bakchich et Rue 89, consacrent régulièrement des papiers au Groupe Bolloré…En voici deux extraits :

« Le FMI lui-même a trouvé à redire à l’attribution « de gré à gré » du terminal à container du port d’Abidjan. Un léger « manque de transparence ». Chinois, saoudiens et dubaiis sont à l’affut. D’autant que ces derniers ont déjà réussi à dribbler Bolloré à Dakar. Et ce malgré l’intense cour faite à Abdoulaye « Gorgui » Wade. »

«D’abord invitation sur Direct 8, la télé de Bolloré, pour laisser aller le président sénégalais à son péché mignon, la médiatisation. Puis envoi d’émissaires réputés proches de la smala présidentielle. Alain Madelin, François Léotard…  . Las, la Dubaï Port World a remporté le contrat de 534 millions de dollars. Vexant, Bolloré n’a terminé que bon dernier de l’appel d’offres. « D’abord ils ont voulu nous la faire à l’ivoirienne, sans appels d’offres, confie un conseiller de Gorgui. Ensuite, Dubaï promet la livraison du port du futur en 2011 et de nouveaux investissements dès 2008, quand Bolloré a proposé 2012 pour le réaménagement et 2022 pour la livraison du nouveau port ».

 http://www.bakchich.info/article1345.html

stk17797cte1.jpg«Il faut dire que le groupe Bolloré est lui-même très présent au Gabon, comme ailleurs en Afrique, dans le transport et la logistique portuaire. Le journal de Bolloré n’allait donc pas compromettre un tel lien en évoquant frontalement les sujets qui fâchent, abordés via les déclarations du Parlement gabonais ….»
http://www.rue89.com/2008/04/11/dans-ses-journaux-bollore-caresse-bongo-dans-le-sens-de-lego

On retiendra quand même, pour en revenir à Vallourec, que le cours a connu une progression incroyable, et Vincent Bolloré n’y est pas totalement étranger  :

Plus haut 10 ans (18/06/2007)

243.25

Plus bas 10 ans (03/03/1999)

4.96

 http://www.zonebourse.com/VALLOUREC-4723/cotations/

Un monde sans pitiè

Le principal concurrent de Vallourec s’installe fermement sur le marché américain. Début 2007, l’Argentin Tenaris rachète l’Américain Hydril pour 1,7 milliard d’euros après avoir acquis Maverick, un autre industriel américain, quelques mois plus tôt. Une offre sur laquelle Vallourec n’a pas souhaité surenchérir.

Mais le duel entre le Français et le groupe argentin installé au Luxembourg pourrait devenir plus frontal. Il y a quelques mois encore, Vallourec faisait l’objet de rumeurs de rachat par… Tenaris.

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/tendances/global-challengers-boston-consulting-group/5.shtml

http://www.tenaris.com/en/default.aspu108716081.jpg

Il est temps de quitter ce « Far-west » non sans avoir poussé la chansonnette :

I’m a poor lonesome cowboy
I’ve a long long way to home



Les Raisins de la Colère ne sont pas des fruits de la Passion

 

En ces temps de crise, où les journées semblent suivre des scénarii écrits par Tom Clancy, où les mots font si peur que l’on préfère parler de croissance presque négative, et murmurer le terme de « récession», l’Académie de Stockholm, révèle le nom des lauréats du prix Nobel                                        (  http://nobelprize.org/  ).

mk103811.jpg Transition toute trouvée lorsque l’on sait qu’un certain John Steinbeck obtint le Nobel de littérature en 1962 et que ce même auteur signa les Raisins de la Colère, illustration remarquable d’un Amérique secouée par la crise de 29… Cette œuvre lui ayant valu le Prix Pulitzer en 1940.

  http://www.steinbeck.org/MainFrame.html

Notre première réaction devant l’angoisse du futur est de regarder vers le passé. Que se passa -t-il au cours de l’histoire de l’humanité avant et après les séismes de la finance.

Sans  reprendre intégralement le contenu des articles publiés sur la toile ces derniers jours, sachant que d’une façon générale on retrouve les mêmes repères historiques à une ou deux exceptions près, on peut toutefois citer  :

- 1636: Krach de la tulipe ou «Tulipomanie» aux Pays-Bas.

- 1720: Krach en Grande-Bretagne appelé aussi banqueroute de Law.

- 1882: Krach de l’Union Générale. La faillite de cette banque catholique française entraîne celles de nombreux agents de change. Les Bourses de Lyon et Paris sont ébranlées, plongeant la France dans une crise économique.


- 1929: Krach à Wall Street. Le jeudi 24 octobre.

- 1987: Krach du 19 octobre à Wall Street.  

- 1998: Krach russe.  

- 2000: Fin de la bulle Internet.  bxp418441.jpg 

- 2001: le 11 septembre, attentat au World Trade Center

- 2002: La falsification de ses comptes par le courtier américain en énergie Enron et la fraude du groupe américain de télécommunication Worldcom

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/10/10/les-krachs-boursiers-une-vieille-histoire_1105364_1101386.html

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080122/LAINFORMER/80122107/5891/LAINFORMER01http://http://www.linternaute.com/histoire/motcle/482/a/1/1/krach.shtmlhttp://http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19291024 

On ne trouve pratiquement pas de référence à 1974 (crise économique qui suivit la guerre du Kippour au Moyen Orient) alors que Warren Buffett en parle comme d’un krach boursier.

Aucune allusion non plus à l’affaire Soros… »En 1992, alors que l’Angleterre  s’enfonçait dans une crise économique, il sembla clair à Soros que la situation de la livre sterling était intenable Soros vendit à découvert 10 milliards de livres, pariant donc à la baisse sur cette monnaie. Il provoqua, par cette opération, une pression telle sur la livre que la Banqure d’Angleterre  sortit sa devise du Système Monétaire Européen » . Il fut surnommé pour cela « l’homme qui fit sauter la Banque d’Angleterre ». http://fr.wikipedia.org/wiki/

Et voilà qu’une fois de plus dans cette délicate période de septembre -octobre, hantise des traders et des petits porteurs, nous sommes confrontés à un Krach, à qui l’on ne tardera pas à donner un surnom, plus médiatique que « subprimes » .Trouvera-t-on un successeur à Steinbeck pour écrire « Qui a tué Lehman Brothers » ?