Catégorie

Archive pour la catégorie « United Colors »

La vie devant soi ?

k17858841.jpg A la demande générale voici le premier article « hot » de l’année 2010.

A tous ceux et  celles qui, dans les prochains mois, vont franchir le pas en se mariant ou en se pacsant, nous dédions ce papier.

Vous avez pensé à tout, j’en suis sur….le traiteur, la cérémonie, l’orchestre ou le DJ, les alliances, les fleurs, la salle, le photographe – oui je suis passé par là !!! – la robe de mariée, les limousines, la liste des invités, la nuit et le voyage de noces, les cadeaux, etc, etc…

C’est à ce moment précis que vous avez intégré un mot incontournable à votre conversation : concession.

Le mariage c’est le miroir des vanités : les susceptibilités se froissent plus que les beaux habits. 

Pour gérer ce stress et éviter de frôler la « nervous breakdown » vos amis ou vos copines ont prévu de faire les choses en grand….enfin c’est ce qu’ils se disent au départ.

Il vont prendre en charge votre enterrement de vie de célibataire.

Là, vous vous dites : « au secours !!!!!!!!!!!! ». Vous les connaissez si bien que vous craignez le pire. k26308271.jpg

Rassurez-vous. Comme votre serviteur, ils ont cherché les bons plans sur Google. Ils ont été servi au delà de leurs espérances. Du plus cher au moins cher, du plus chic au plus vulgaire, du plus basique au plus branché, de Barcelone à Bruxelles : on trouve tout sur la toile.

Les sites  mariage.com , cordocou.com  ,  cortège.com et bien d’autres proposent des plans soirées les plus variés. Vous n’échapperez pas à la ribambelle de produits dérivés (Megafête) : écharpes,  t-shirts, strings, sex-toys, tétines, poupées gonflables et l’inévitable certificat de virginité à faire remplir par les forces de l’ordre.    

Difficile aussi de les éviter : les légions de chippendales et autres strip-teaseuses; il y a là un beau gâteau dont chacun veut une part. Ici sexe et mort, même fictive, font bon ménage. Même les clubs s’y sont mis. 

Certaines sociétés ont choisi de se démarquer, tout en demeurant dans la même gamme de produits : la soirée « coquine » entre copines, semble de plus en plus plébiscitée (Piment Rose). 

 On s’interroge aussi sur le net pour savoir ce qui se fait ailleurs.  Un survol des traditions du Canada à la Suisse en passant par l’Inde est proposé au lecteur; on notera par ailleurs que Wikipedia, ne consacre au phénomène que quelques lignes dans sa version française. Dans quelques cas on rappelle les origines anglo saxonnes de cet enterrement. 

Mais si l’on y regarde de plus près, notamment du côté des pays ayant connu la dictature k17941911.jpg(Espagne ou Argentine par exemple), l’expression « se lâcher » prend toute sa dimension.

Taper sur google ou un autre moteur : « despedidas de soltera » ou « mamadas en la despedida«  .  (Attention contenu réservé aux adultes). Ces demoiselles ou ces dames ne reculent devant aucune extrémité, même dans la langue de Cervantes.

Plus qu’un enterrement c’est une resurection !!



Vallourec….A l’ombre des derricks

Vous souvenez-vous de cet album de Lucky Luke, intitulé « A l’ombre des derricks » ? Un scénario construit à partir de la découverte d’un gisement de pétrole, au lieu-dit Old Creek, près de Titusville, en Pennsylvanie, le 27 août 1859, par le « colonel » Edwin Drake. Cet évènement provoqua la ruée vers l’or noir.04522csu1.jpg

http://www.drakewell.org/

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=18590827

http://www.bangbangluckyluke.com/tele_cinema/tele_cinema_detail.php?no_episode=114

Aujourd’hui, le célèbre cow-boy aurait fort à faire, pour faire régner l’ordre, dans l’univers très « raffiné » du brent…Voici quelques pistes pour mieux comprendre le groupe, spécialiste des tubes sans soudure.  

L’histoire de Vallourec se joue des deux côtés du Rhin. Elle mérite qu’on s’y attarde car cette société para-pétrolière cotée en « bourses » (Londres, Francfort, New-York) fait régulièrement parler d’elle : tantôt Vallourec rime avec OPA, tantôt avec Bolloré…Rimes riches bien sur.

En ces temps de crise où les annonces d’O.P.A. sont assimilées à des sauvetages in extremis(Alitalia, Fortis), on a prêté l’intention, à plusieurs reprises par le passé, notamment à des milliardaires russes souvent proches du pouvoir, de s’intéresser de prés à Vallourec, ce qui avait pour effet immédiat de faire monter les cours.

A tel point qu’on se demandait si le seul moyen de faire grimper le cours était cette Arlésienne Publique d’Achat, qu’on ne voyait jamais venir.

Et pourtant les articles de presse annonçant l’opération étaient d’une précision helvétique…(NDLR : une banque suisse, sensée être impliquée dasn le montage, avait été citée par les médias )

Exemple :

« Sur Tradingsat.com – Vallourec serait l’objet d’une offensive russe.

« A1574r242621.jpg en croire un article du Sunday Times, le milliardaire Alisher Usmanov aurait décidé vendredi d’acquérir auprès de Vincent Bolloré une participation d’une valeur de 570 Millions d’euros au capital de Vallourec.Les choses ne s’arrêteraient pas là et Usmanov, qui siège au conseil d’administration du géant Gazprom, aurait chargé BNP  Paribas de le conseiller en vue d’une OPA sur Vallourec. Une offre pourrait être lancée au cours des deux prochaines semaines, par l’intermédiaire de Metalloinvest, le conglomérat dans lequel Alisher Usmanov détient une participation majoritaire. »

Lundi 12 Novembre 2007

http://www.lavf.com/news-bourse/Vallourec_Cible_d_une_OPA-VK-0000015284.html

A Paris on la connaît sous le nom de VK, et le moins qu’on puisse dire c’est que chaque publication de résultats fait l’objet de nombreux commentaires sur les forums des sites boursiers.

Il faut préciser aussi qu’elle est étroitement liée au nom de Vincent Bolloré, l’homme d’affaires se manifestant par de fréquents « allers-retours » (vente et achat de titres), sa participation ou son retrait provoquant même de véritables séismes au niveau des cours.

Le petit monde de la finance se disant que si Bolloré se retire, la valeur ne vaut plus rien !

Aujourd’hui il détient 2,12 % du capital …(sources site Vallourec)

On estime que les plus values réalisées entre 1998 et 2004 ont participé à la construction de sa fortune actuelle. (Wikipedia)

Exemple :  Le 22.03.2007   Vallourec: Bolloré gagne 12 fois la mise

 « J’ai acheté pour 1 000 euros d’actions en Bourse. Hier, j’ai revendu mes actions en encaissant 12 000…C’est ce que nous a expliqué hier Vincent Bolloré, via un communiqué de l’AMF annonçant se descente sous les 5% du capital de Vallourec. Le golden breton précise 100415091.jpgqu’il a cédé pour 377 millions d’euros de titres avec une plus-value de 345 millions…Qui dit mieux ? Par l’odeur du gain alléché, et dans le sillage de l’homme d’affaires, nombreux ont été les investisseurs à se ruer sur le fabricant de tubes dont la capitalisation a enflé jusqu’à faire son entrée dans le CAC 40. Depuis ce coup de clairon qui a porté le titre à la une de la presse boursière, Vallourec pique du nez. En 3 mois l’action a ainsi perdu plus de 20%. Et rien ne dit que la correction soit suffisante pour acheter. Selon Eric Meniger (Natexis Bleichroeder), il faut s’en méfier.   Mais la simple évocation d’une rumeur sur le sujet fait piquer du nez le titre. Le destin de Vallourec, sauf coup de barre stratégique, est celui d’une valeur comme Total : une tirelire brinqueballée par le marché pétrolier. Ni plus ni moins. Bolloré, lui, a visiblement trouvé mieux ailleurs. »

http://bourse.blogs.challenges.fr/archive/2007/03/22/vallourec-bollor%C3%A9-gagne-12-fois-la-mise.html

On se penchera donc, d’une part, sur l’histoire de Vallourec, ses activités, l’historique de son cours de Bourse, ses projets et d’autre part sur la galaxie Bolloré.

L’or du Rhin…

« En 1886, les frères Mannesmann, issus d’une famille de forgerons et qui possèdent une fabrique réputée de limes, déposent un brevet révolutionnaire. Ils réussissent à fabriquer des tubes d’acier sans soudure par simple laminage. Leurs tubes servirent en 1890 dans le Caucase à poser le premier pipeline au monde. Un second oléoduc, terminé en 1907, fut pendant des décennies le plus long pipeline du monde.»

http://www.europipe.com/22-2-Historique.html

Stratégie et Diplomatie…  c’est L’Atlas !

« 1556669wm1.jpgDans  la région de Fédala, les frères Mannesmann avaient fait, dés 1902, l’acquisition d’une grande  superficie de terres qu’ils avaient mises en exploitation suivant le système d’associations agricoles. Les frères Mannesmann, originaires de Remscheid, étaient au nombre de six, l’aîné s’appelait Reinhard. Ils s’attachèrent par eux-mêmes et par un réseau d’informateurs  à obtenir des renseignements sur les gîtes possibles et ils prenaient des options par différents intermédiaires sur les terrains. C’est ainsi qu’ils fondèrent une compagnie spéciale pour l’exploitation du Maroc, la Marokko Mannesman Cie….»

PORT DE MOHAMMEDIA : Histoire

http://www.mtpnet.gov.ma/Vpm/Maroc%20Maritime/ports/PortsAtlantiques/Mohammedia/historique.htm

«Pendant les années 1909 et 1910 une nuée de chercheurs de fer allemands s’abattirent sur la future Libye, symptôme assez effrayant au moment même où les frères Mannesmann, d’accord avec la diplomatie impériale, donnaient tant de tablature aux ambitions marocaines de la France .»

http://www.cosmovisions.com/ChronoLibye.htm

Naissance d’un tube….

« Les sociétés qui constituent les racines du groupe Vallourec ont été créées, pour la plupart, au cours des dix dernières années du 19ème siècle en France et en Allemagne suite à la découverte des frères Mannesmann en 1884. L’une d’elle, située à Montbard, en Bourgogne, a été introduite à la bourse de Paris dès 1899.

Le groupe, né du rassemblement de ces différentes sociétés prend le nom de Vallourec en 1957: il est coté à la bourse de Paris.

Au fil des années, suite à diverses acquisitions, Vallourec devient, en France, le seul fabricant 731039841.jpgde tubes sans soudure et de gros tubes soudés et le plus important producteur de petits tubes soudés et de tubes étirés à froid. Le Groupe se développe dans des débouchés variés, en particulier les joints premium pour l’industrie pétrolière, les produits pour l’automobile, ainsi que les travaux publics.

En octobre 1997, le Groupe se hisse à la position de leader mondial dans le domaine des tubes d’acier sans soudure en regroupant ses usines de tubes sans soudure avec celles de Mannesmannröhren-Werke au sein de VALLOUREC & MANNESMANN TUBES, détenue à 55 % au démarrage, puis à 100 % courant 2005. »

http://www.vallourec.com/fr/decouvrir/historique.asp

 Sur le site de la société on trouve toutes les informations relatives aux filiales, aux activités (Pétrole & gaz, Energie électrique, Mécanique, Pétrochimie, Automobile ), son implantation, l’organigramme….

http://www.vallourec.com/fr/decouvrir/activites.asp#

C’est la Samba Japonaise…

Quand VK s’associe avec le géant Sumitumo, en vue de l’implantation d’une usine au Brésil : 

 «Moreover, we decided to invest in a company in Brazil established by the French steel manufacturer Vallourec Group and Sumitomo Metal Industries, Ltd. Through this joint venture, we plan to carry out integrated operations from blast furnace processing to the production of seamless pipes beginning in 2010.»

 http://search.sumitomocorp.co.jp/english/index.php?q=vallourec&site[]=ir&page=2

Acquisitions chez l’Oncle Sam 

aa0004281.jpg «Boulogne-Billancourt, le 5 mai 2008 – Vallourec, leader mondial de la production de tubes en  acier sans soudure, annonce ce jour avoir obtenu toutes les autorisations réglementaires (dont celle du Department of Justice américain) nécessaires à l’acquisition auprès de Grant Prideco des sociétés Atlas Bradford® Premium Threading & Services, TCA® et Tube-Alloy™. »»

http://www.info-financiere.fr/upload/FCCNS010441_20080505.pdf

Verluca  …L’Homme du serrail

«Né le 22 janvier 1944, à Chambéry, en Savoie, il poursuit des études élitistes. Il est en effet un des illustres élèves de l’Ecole Polytechnique, Promotion 1963. Il y cotoie Guy Dollé (ancien président d’Arcelor) et Jacques Attali (conseiller de François Mitterrand). Pierre Verluca complète sa formation par un diplôme de Génie chimique à l’Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques de Nancy. Il obtiendra également un diplôme d’Etudes Comptables Supérieures. »

http://www.edubourse.com/guide/biographies.php?bio=pierre-verluca

 «Le président du groupe Vallourec a fait ses études aux lycées d’Aumale, à Constantine (Algérie), puis au lycée Saint-Louis. Dans ce lycée parisien, Pierre Verluca était interne en même temps que Jean Chabanne. « Nous n’avons jamais été dans la même classe ni en hypo ni en taupe, précise-t-il. Mais je garde le souvenir d’un garçon sérieux, bosseur et bon camarade. »Denis Linglin n’était pas non plus dans la même classe de maths spé au lycée Saint-Louis. Les deux jeunes hommes se sont ensuite mieux connus à Polytechnique qu’ils intègrent en 1963. « Pierre Verluca n’était ni meneur, ni chahuteur, se souvient le camarade de promo. Il n’était pas membre de la « khômiss » comme moi, chargée des chahuts et animations à l’X. » A la sortie de l’école, Pierre Verluca se classe 220e sur 300. « Ce qui veut dire que, comme pas mal de taupins ayant travaillé dur pour réussir le concours, il s’est laissé quelque peu vivre pendant ses deux années d’études et que sa tête était ailleurs. »

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/dossier/grands-patrons-comment-etaient-ils-au-lycee/pierre-verluca-s-est-relache-a-polytechnique.shtml

J’ai du bon tabac ls0084651.jpg

Le groupe Bolloré, créé en 1822, figure aujourd’hui parmi les 500 premiers groupes mondiaux.  

A lire absolument…  Vincent Bolloré : l’ex-roi du papier à cigarettes, nouvel empereur des médias ?

Publié le 17 novembre 2004 par Daniel Sauvage

«Grandiose destin que celui de cet héritier dont la famille  avait fondé en Bretagne le papier à cigarettes OCB : une PME dont le nom, OCB, signifie Odet-Cascadec-Bolloré. L’héritier, formé à la finance au sein de la Compagnie Financière Rotschild

C’est ainsi que, avant de s’attaquer véritablement aux médias, Vincent Bolloré a construit en peu de temps un conglomérat : transports maritimes, plantations tropicales, lignes ferroviaires en Afrique, fabrication de papiers spéciaux, de papiers à cigarettes (Zig Zag, Job, OCB) et de films plastiques, commerce de cigarettes en Afrique francophone, distribution de produits pétroliers en France, activités financières, et participations minoritaires dans des entreprises industrielles  Et il a pris des positions stratégiques dans des entreprises sans rapport évident les unes avec les autres : Vallourec, Ingenico, Mediobanca (grande banque d’affaires italiennes)…»

http://www.acrimed.org/article1823.html

Le web propose d’accéder directement ou indirectement à un grand nombre d’informations sur Vincent Bolloré et son groupe.  Le « copier/coller » ne serait pas d’une grande utilité…

 http://wwwbollore.com/

 ca2341.jpghttp://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Bollor%C3%A9

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bollor%C3%A9

http://direct8.directmedia.fr/

 Par contre certaines filiales sont au coeur des « dessous de l’actualité ».

Africa…. 

Je suis amoureuse d’une terre sauvage

Un sorcier vaudou m’a peint le visage  

Avant de s’interesser à une composante du Groupe Bolloré à travers le regard du journalisme d’investigation, une mise au point s’impose.

  1. Depuis l’antiquité les marchands se glissent dans le sillage des gouvernants, parfois ils en sont même les émissaires (Exemple : Charlemagne et Isaac, son émissaire auprès du Khalife de Bagdad ) donc rien de nouveau sous le soleil ….

  2. Par ailleurs, le monde merveilleux du business étant ce qu’il est, il faut se rendre à l’évidence : l’appel d’offre, quand il existe, ira au plus rapide, au plus audacieux, au plus « persuasif ».

  3. Le troisième point et ce n’est pas le moindre : les sociétés et leurs dirigeants, sans être philanthropes,  veillent à  garantir du travail à leurs salariés, avant d’envisager des solutions « alternatives » : chômage ou délocalisation.

  4. En conclusion, les relations commerciales des compagnies Françaises, notamment avec le continent Africain, empruntent parfois des chemins de traverse : le plus difficlile est de savoir à quel endroit se situe la ligne rouge .

  5. Pour ce qui est de l’attribution des marchés internes, je ne suis pas suffisamment au fait de la Rex Publica, pour m’autoriser des commentaires….Le « volatile », c’est ainsi que le Général de Gaulle appelait le Canard Enchainé fait cela mieux que moi.

Logistique …Paris Dakar ?bld0570981.jpg

«SDV Logistique Internationale est l’un des groupes leaders dans l’organisation du transport et  de la logistique.

D’origine française, déployé aujourd’hui sur 88 pays avec 26 000 collaborateurs, SDV Logistique Internationale appartient au Groupe Bolloré qui rassemble 31 000 personnes à travers le monde.

Spécialiste reconnu dans tous les métiers du transport et de la logistique, SDV Logistique Internationale conçoit pour ses clients des solutions sur-mesure en utilisant les moyens les plus modernes»

 http://www.sdv.com/sites/sdv/corporate/profil.aspx

Bakchich et Rue 89, consacrent régulièrement des papiers au Groupe Bolloré…En voici deux extraits :

« Le FMI lui-même a trouvé à redire à l’attribution « de gré à gré » du terminal à container du port d’Abidjan. Un léger « manque de transparence ». Chinois, saoudiens et dubaiis sont à l’affut. D’autant que ces derniers ont déjà réussi à dribbler Bolloré à Dakar. Et ce malgré l’intense cour faite à Abdoulaye « Gorgui » Wade. »

«D’abord invitation sur Direct 8, la télé de Bolloré, pour laisser aller le président sénégalais à son péché mignon, la médiatisation. Puis envoi d’émissaires réputés proches de la smala présidentielle. Alain Madelin, François Léotard…  . Las, la Dubaï Port World a remporté le contrat de 534 millions de dollars. Vexant, Bolloré n’a terminé que bon dernier de l’appel d’offres. « D’abord ils ont voulu nous la faire à l’ivoirienne, sans appels d’offres, confie un conseiller de Gorgui. Ensuite, Dubaï promet la livraison du port du futur en 2011 et de nouveaux investissements dès 2008, quand Bolloré a proposé 2012 pour le réaménagement et 2022 pour la livraison du nouveau port ».

 http://www.bakchich.info/article1345.html

stk17797cte1.jpg«Il faut dire que le groupe Bolloré est lui-même très présent au Gabon, comme ailleurs en Afrique, dans le transport et la logistique portuaire. Le journal de Bolloré n’allait donc pas compromettre un tel lien en évoquant frontalement les sujets qui fâchent, abordés via les déclarations du Parlement gabonais ….»
http://www.rue89.com/2008/04/11/dans-ses-journaux-bollore-caresse-bongo-dans-le-sens-de-lego

On retiendra quand même, pour en revenir à Vallourec, que le cours a connu une progression incroyable, et Vincent Bolloré n’y est pas totalement étranger  :

Plus haut 10 ans (18/06/2007)

243.25

Plus bas 10 ans (03/03/1999)

4.96

 http://www.zonebourse.com/VALLOUREC-4723/cotations/

Un monde sans pitiè

Le principal concurrent de Vallourec s’installe fermement sur le marché américain. Début 2007, l’Argentin Tenaris rachète l’Américain Hydril pour 1,7 milliard d’euros après avoir acquis Maverick, un autre industriel américain, quelques mois plus tôt. Une offre sur laquelle Vallourec n’a pas souhaité surenchérir.

Mais le duel entre le Français et le groupe argentin installé au Luxembourg pourrait devenir plus frontal. Il y a quelques mois encore, Vallourec faisait l’objet de rumeurs de rachat par… Tenaris.

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/tendances/global-challengers-boston-consulting-group/5.shtml

http://www.tenaris.com/en/default.aspu108716081.jpg

Il est temps de quitter ce « Far-west » non sans avoir poussé la chansonnette :

I’m a poor lonesome cowboy
I’ve a long long way to home



Ce lapin n’est pas crétin !

 Les  lecteurs chanceux qui maîtrisaient la langue de Shakeaspeare dans les années 60, pouvaient, u299444841.jpgoutre les photos de Playmates, se delecter d’articles, souvent visionnaires des meilleures plumes de l’époque, mais aussi de clichés de photographes hors pair, au fil des pages du mensuel au lapin….

Hugh Hefner, le créateur du magazine, avait un sens de la communication hors du commun, et savait dénicher les talents..

Voici une sélection de « papiers et reportages » parus dans Playboy ainsi qu’un bref hommage à deux hommes remarquables Arthur Knight, l’historien du cinema, et Hollis Alpert, critique et auteur.

Entre les deux parties, on fera un retour en arrière ou flashback sur cette révolution esthétique que fut l’intrusion de la nudité frontale dans les journaux de charme.

The Rabbit

  »Le célèbre logo, qui représente un profil stylisé de lapin portant un nœud papillon de smoking, a été dessiné par l’artiste Art Paul pour le deuxième numéro du magazine et est apparu sur la couverture de chacun des numéros depuis. Le lapin est caché dans le graphisme de l’image de couverture et les lecteurs peuvent joue à le retrouver. Hefner a dit qu’il avait choisi le lapin comme mascotte pour sa « connotation sexuelle humoristique ». Le premier choix avait été un cerf à grands bois, et c’est au dernier moment que sa tête a été remplacée par celle du lapin. »  http://fr.wikipedia.org/wiki/Playboy

Des noms, des noms !!!

u149367071.jpgLes grands moments de Playboy, (anniversaires et  numéros hors série non compris).

« The Cellophane Society » par Cecil Beaton  en Octobre 1957.

« The Short-Short Story of Mankind » par John Steinbeck  en Avril 1958.

Article & Photos of Charlie Chaplin, as well as a New suspense novelette par Ian Fleming  (Jame’s Bond 007) en Mars 1960.

« Hemingway Speaks His Mind » par Ernest Hemingway en Janvier 1961.

« TheIllustrated Woman » par Ray Bradbury en Mars 1961.

« The Wonderful Clouds, Part One » par Francoise Sagan en Avril 1962.

« Mortmain » by Graham Greene  » en Mars 1963.

Interview  de Malcolm X en Mai 1963.

Discussion
« The Playboy Panel: 1984 and Beyond »  : Poul Anderson, Isaac Asimov, James Blish, Ray Bradbury, Algis Budrys, Arthur C. Clarke, Robert A. Heinlein, Frederik Pohl, Rod Serling, Theodore Sturgeon , William Tenn , A.E. Van Vogt en Juillet 1963. 

Discussion
« The Playboy Panel: Jazz — Today and Tomorrow » avec Julian « Cannonball » Adderley,
u135999651.jpgDave Brubeck, John « Dizzy » Gillespie, Ralph J. Gleason, Stan Kenton, Charles Mingus, Gerry Mulligan, George Russell and Gunther Schuller en Février 1964.

Interview d’Ingmar Bergman en Juin 1964.

« BB: The Sex Kitten Grows Up » (Brigitte Bardot) by Andre Maurois, photographiée par Ghilian Dussart en Juillet 1964.

Interview de Martin Luther King Jr en Janvier 1965.

Interview  des Beatles (Paul McCartney, Ringo Starr, George Harrison and John Lennon) par Jean Shepherd en Février 1965.

Interview de Jean-Paul Sartre en Mai 1965.

Ursula Andress photographiée par John Derek en Juin 1965.

Interview de Marcello Mastroianni en Juillet 1965.

Jeanne Moreau photographiée par Douglas Kirkland Teddi Smith (cover) photographiée par Larry Gordon en Septembre 1965.

Interview  de la Princesse Grace de Monaco en Janvier 1966. 

Interview de Fredrico Fellini en Février 1966.

573010111.jpgInterview de Fidel Castro par Lee Lookwood en Janvier 1967.

Interview d’Orson Welles par Kenneth Tynan en Mars 1967.

Interview de Woody Allen par Sol Weinstein en Mai 1967.

Interview de Truman Capote en Mars 1968.

Interview de John Kenneth Galbraith  en Juin 1968.

Interview  de Stanley Kubrick  en  Septembre 1968.

Interview de Bill Cosby par Lawrence Linderman en Mai 1969.

Interview de Gore Vidal en juin 1969.

The Americanization of Vietnam »  par David Halberstam
« Reconciling the Generations » par le Senateur U.S. George McGovern en Janvier 1970

Satyricon Pictorial essay par Federico Fellini en Mai 1970.

Personnalité  : « All She Needs is Love » (Janice Joplin)  par John Bowers en Août 1970.

  »The High Cost of Fame (Symposium) with Michael Crichton, James Dickey, Sam Houston Johnson, Joe McGinniss, Mario Puzo, Gay Taliese, Studs Terkel, Kurt Vonnegut Jr., Dan Wakefield en Janvier 1971573009991.jpg.

The Age of Awakening  Modèles photographiés par David Hamilton en Août 1971.

Interview de Jack Nicholson par  Richard Warren Lewis en Avril 1972.

Interview  de Bernadette Devlin par  Eric Norden en Septembre 1972.

Maria Schneider photographiée par Raymond Depardon en Févier 1973.

Interview  de Milton Friedman par Geoffrey Norman en Février 1973.

Interview de Tennessee Williams par C. Robert Jennings en Avril 1973.

Interview  de Groucho Marx par Charlotte Chandler en Mars 1974.

Instant Warhol
Patti D’Arbanville, Dominique Darel and Dalila Di’Lazzaro Polaroids par Andy Warhol en Août 1974.

 Interview de Dustin Hoffman par  Richard Meryman en Avril 1975.

Interview Francis Ford Coppola by William Murray en Juillet 1975

En 1976 le Lapin s’ntéressera  à Elton John, Bruce Springsteen, David Bowie, à Walesa en 1981 et 1982, à Gabriel Garcia Marquez et Stephen King en 1983.

itf179s0361.jpghttp://www.playboy.com/

http://www.playboyenterprises.com/

http://www.aeolia.net/playboy/pb-a.htm

Perfumo di donna …parfums de scandale

 Jennifer Jackson est née le 6 février 1945 à Chicago. Elle est sélectionnée playmate du mois par Playboy en mars 1965. Elle est la première afro-américaine à être playmate.

Les Playmates du Mois d’octobre 1970 sont  les jumelles Mary and Madeleine Collinson (en première de couverture) photographiées par Dwight Hooker .

La première Playmate Asiatique, Porto Ricaine, New-Yorkaise, la première à porter des lunettes ou celle qui est entièrement épilée (voire siliconée)..retrouvez-les sur le blog Playboy. 

http://www.playboy.fr/blog/index.php?Playmates-les-premieres-fois/p2

La nudité frontale… en anglais

Paula Kelly la première dont le pubis était visible par réflexion d’un miroir

She is primarily noted for being the first woman to have shown pubic hair in Playboy magazine. Kelly posed in the August, 1969 issue of Playboy with her backside facing the camera and her pubic region visible in the reflection of a mirror. Classic Playboy logo. …

Liv Lindelandu283254951.jpg la première Playmate intégralement nue en page centrale…

As Miss January 1971, Liv Lindeland became the first centerfold to feature fullfrontal nudity, and the first Playmate to show pubic hair in a pictorial. Pictures of Liv clearly showed blondish pubic hair in several shots. (the first appearance of pubic hair in Playboy was in an August 1969 pictorial featuring actress Paula KellyPaula Kelly (born October 21, 1943 in Jacksonville, Florida) is an American dancer and actress in motion pictures and television. …

http://www.nationmaster.com/encyclopedia/Liv-Lindeland

Arthur Knight et Hollis Alpert : professionnels et érudits, ils donnèrent du Sexe au Cinéma une vision lucide. Leurs articles remarquablement documentés ne se contentaient pas du simple commentaire de l’image. 

Born Arthur Rosenheimer, September 3, 1916, in Philadelphia, PA; died of a heart attack, July 25, 1991, in Sydney, Australia; son of Arthur and Claudia (Oppenheimer) Rosenheimer; married Mary Ann Nyberg (a costume designer; divorced); married Anne Elizabeth Hall (a writer), September 25, 1981.

http://www.filmreference.com/film/82/Arthur-Knight.html

ALPERT–Hollis, Author and Film Critic, died November 18, 2007 in Naples, FL. In 19501956, he was fiction editor at The New Yorker, a film critic for Saturday Review and  Woman’s Day, a book reviewer for The New York Times, and contributor of short stories and essays of famous film personalities to Playboy, Esquire and Cosmopolitan. He then gs2190321.jpgbecame managing editor of World Magazine, and editor-in-chief of American Film Magazine. In 1966, he founded the National Society of Film Critics with Pauline Kael. He wrote nine novels and several biographies of Hollywood personalities. A compilation of his life’s work resides at Lawrence and Lee Theater Research Institute at Ohio State University. For further details contact Lacey King at (239) 591-8470. Published in the New York Times on 11/25/2007

http://groups.google.com/group/alt.obituaries/browse_thread/thread/8d9d69e9847cc73b

The National Society of Film Critics was founded in Hollis Alpert’s New York City living room in 1966 by a group of film critics who had been denied membership into the New York Film Critics Circle, a group favored by critics who worked in newspapers.

Tentative d’Index chronologique… 

Playboy March – 1959 -  »The Horror of It All » by Hollis Alpert and Charles Beaumont.

Playboy April – 1960 -  »The Far Out Films » by Arthur Knight.

Playboy April – 1962 -  Cinema on a shoestring  by Arthur Knight

Playboy April – 1965 -   The History of sex in Cinema – Part one The Original Sin by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy May – 1965 -   The History of sex in Cinema – Part two  Compounding The Sin by 573010381.jpgArthur Knight and Hollis Alpert

Playboy June – 1965 -   The History of sex in Cinema – Part three  The Twenties Hollywood’s Flaming Youth by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy August – 1965 -   The History of sex in Cinema – Part Four  The Twenties Europe’s Decade of Decadence and Delirium  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy September – 1965 -   The History of sex in Cinema – Part Five  Sex Stars of The Twenties  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy February – 1966 -   The History of sex in Cinema – Part Seven  Europe’s Decade of Unbuttoned Erotica   by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy April – 1966 -   The History of sex in Cinema – Part Eight Sex Stars of The Thirties  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy August – 1966 -   The History of sex in Cinema – Part Nine  War and peace in Hollywood  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy September – 1966 -   The History of sex in Cinema – Part Ten  War and peace in Europe  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy October – 1966 -   The History of sex in Cinema – Part Eleven Sex Stars of The 2002262740011.jpgForties  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy January – 1967 – The History of sex in Cinema – Part XIV Sex Stars of The Fifties  by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy April – 1967 – The History of sex in Cinema – Part XV Expérimental films : A cinematic survey of the underground avant-garde by Arthur Knight and Hollis Alpert

 Playboy June – 1967 – The History of sex in Cinema – Part XVI The Nudies by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy Novembre – 1967 – The History of sex in Cinema  « The Stag Film. » by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy April – 1968 –  The History of sex in Cinema – Part XVII The Sixties by Arthur Knight and Hollis Alpert

Playboy July – 1968 – The History of Sex in Cinema, Part XIX: The Sixties Eros Unbound in Foreign Films

Playboy January – 1969 – The History of Sex in Cinema, Part XX: Sex Stars of the Sixties

 Playboy December – 1970 – « Sex Stars Of 1970″   by Arthur Knight & Hollis Alpert

Playboy November –  1971 -  « Sex In Cinema 1971″ by Arthur Knight & Hollis Alpert

Playboy December –  1972 -  « Sex In Cinema 1972″ by Arthur Knight & Hollis Alpert

Playboy December –  1973 –   »Sex Stars of 1975″ by Arthur Knightu140969461.jpg

Playboy February  –  1974 – Interview Clint Eastwood by Arthur Knight.

Playboy December –  1974 -   »Sex Stars of 1974″ by Arthur Knight

Playboy December –  1975 –   »Sex Stars of 1975″ by Arthur Knight

Playboy December -  1976 -    »Sex Stars of 1976″ by Arthur Knight

Playboy December  – 1977 -    »Sex Stars Of 1977″  by Arthur Knight

Playboy November – 1978 – « Sex In Cinema 1978″ by Arthur Knight

Playboy November – 1979 –   »Sex In Cinema 1979″ by Arthur Knight

Les Sources :

http://www.whosdatedwho.com/what/magazine_view.asp?ID=229&year=1972 

http://usedmagazines.com/cgi-bin/adult.cgi

http://unique-antique.org/default.aspx

Et demain..

f00218291.jpgChristie Hefner: from Playboy to Obama?

by Robin Jennings, OregonLive.com  Monday December 08, 2008,

After 20 years at the helm of Playboy Enterprises, Hugh Hefner’s daughter Christie has announced that she is stepping down from her position as chief executive officer. She plans to stay on the board until a new CEO is installed.

 But what will she do next?

« Last month marked my 20th anniversary as CEO, » said Christie Hefner. « Just as this country is embracing change in the form of new leadership, I have decided that now is the time to make changes in my own life as well. »

« What does Barack Obama have to do with your decision to step down from Playboy? » asked CNBC’s Larry Kudlow in a televised interview.

« I have long wanted to be more involved in public service, » she said.

« Like many Americans, I’ve been struck by the call to service that was the hallmark of the campaign, and I was an early supporter of Senator Obama — now President-elect Obama — and I believe deeply in what he wants to do for our country, » she explained. « I’ll be looking for ways to serve in which I can be helpful in that regard. »

« I haven’t spoken to anybody on the transition team — yet, » conceded Hefner, when pressed for her possible upcoming role.

 http://www.oregonlive.com/idahosportugal/index.ssf/2008/12/christie_hefner_from_playboy_t.html

Playboy n’était pas un simple journal de sexe….le lapin avait  trop de classe pour se contenter de ce genre de carottes ….