La vie devant soi ?

Posté le 11 janvier 2010

k17858841.jpg A la demande générale voici le premier article « hot » de l’année 2010.

A tous ceux et  celles qui, dans les prochains mois, vont franchir le pas en se mariant ou en se pacsant, nous dédions ce papier.

Vous avez pensé à tout, j’en suis sur….le traiteur, la cérémonie, l’orchestre ou le DJ, les alliances, les fleurs, la salle, le photographe – oui je suis passé par là !!! – la robe de mariée, les limousines, la liste des invités, la nuit et le voyage de noces, les cadeaux, etc, etc…

C’est à ce moment précis que vous avez intégré un mot incontournable à votre conversation : concession.

Le mariage c’est le miroir des vanités : les susceptibilités se froissent plus que les beaux habits. 

Pour gérer ce stress et éviter de frôler la « nervous breakdown » vos amis ou vos copines ont prévu de faire les choses en grand….enfin c’est ce qu’ils se disent au départ.

Il vont prendre en charge votre enterrement de vie de célibataire.

Là, vous vous dites : « au secours !!!!!!!!!!!! ». Vous les connaissez si bien que vous craignez le pire. k26308271.jpg

Rassurez-vous. Comme votre serviteur, ils ont cherché les bons plans sur Google. Ils ont été servi au delà de leurs espérances. Du plus cher au moins cher, du plus chic au plus vulgaire, du plus basique au plus branché, de Barcelone à Bruxelles : on trouve tout sur la toile.

Les sites  mariage.com , cordocou.com  ,  cortège.com et bien d’autres proposent des plans soirées les plus variés. Vous n’échapperez pas à la ribambelle de produits dérivés (Megafête) : écharpes,  t-shirts, strings, sex-toys, tétines, poupées gonflables et l’inévitable certificat de virginité à faire remplir par les forces de l’ordre.    

Difficile aussi de les éviter : les légions de chippendales et autres strip-teaseuses; il y a là un beau gâteau dont chacun veut une part. Ici sexe et mort, même fictive, font bon ménage. Même les clubs s’y sont mis. 

Certaines sociétés ont choisi de se démarquer, tout en demeurant dans la même gamme de produits : la soirée « coquine » entre copines, semble de plus en plus plébiscitée (Piment Rose). 

 On s’interroge aussi sur le net pour savoir ce qui se fait ailleurs.  Un survol des traditions du Canada à la Suisse en passant par l’Inde est proposé au lecteur; on notera par ailleurs que Wikipedia, ne consacre au phénomène que quelques lignes dans sa version française. Dans quelques cas on rappelle les origines anglo saxonnes de cet enterrement. 

Mais si l’on y regarde de plus près, notamment du côté des pays ayant connu la dictature k17941911.jpg(Espagne ou Argentine par exemple), l’expression « se lâcher » prend toute sa dimension.

Taper sur google ou un autre moteur : « despedidas de soltera » ou « mamadas en la despedida«  .  (Attention contenu réservé aux adultes). Ces demoiselles ou ces dames ne reculent devant aucune extrémité, même dans la langue de Cervantes.

Plus qu’un enterrement c’est une resurection !!

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire