• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Archives

Archive pour juillet 2009

We are the world

cb01305511.jpg Au moment où la planète met un crêpe noir, mais sûrement pas un point final, à une success story « unbelievable », je souhaitais évoquer le souvenir d’un des plus grands professeurs de musique, de ce siècle…

Mais quel rapport avec la disparition de Bambi ?

Patience j’y viens…

Elle s’appelait Nadia Boulanger et sa réputation dépassa largement nos frontières, les élèves en manque d’harmonie accourant du monde entier, et notamment des U.S.A., pour suivre son enseignement comme on recueille une potion magique.  

L’histoire de sa vie que l’on retrouve chez Wikipedia mais également sur d’autres sites,  fait ressortir les noms de Gabriel Fauré, Maurice Ravel  ou Igor Stravinsky.    

En 1928 elle expliquera à Georges Gershwin qu’elle ne peut le prendre pour élève : « Que pourrais-je vous enseigner que vous ne sachiez déjà ? ». De la même façon elle conseillera à Astor Piazzolla, de concentrer son travail sur le tango, plutôt que sur la musique symphonique.

Elle enseignera au Conservatoire National de Musique de Paris, au Conservatoire Américain de287001a1.jpg  Fontainebleau, à la prestigieuse Juilliard School et   dirigera  notamment le New York Philharmonic au Carnegie Hall en février 1939.

En 1956  au cours d’une tournée avec Dizzy Gillespie, un certain Quincy Jones découvre un musicien nommé Lalo Schiffrin. ( Mission Impossible c’est lui )

Est-ce à la suite de cette rencontre qu’il décide de s’installer à Paris pour se perfectionner auprès de Nadia Boulanger et Olivier Messiaen, c’est fort possible…

Après quelques sérieux ennuis de santé, il collaborera avec les plus grands : Sinatra, Streisand et travaillera pour le cinéma et la télévision. 

Les bios de Quincy Jones, sont assez détaillées sur le net, toutefois pour les frenchies, il manquera quelques anecdotes sur sa période parisienne ; on retient généralement qu’il est celui qui a travaillé avec Barclay comme directeur musical et qui fut l’ami de Salvador. Il fut aux côtés de Nana Mouskouri, dans les années 60.

Et voilà comment on en revient à Michael Jackson…Off the Wall 1979.

On connaît la suite…

urb0461.jpg Michel Legrand, Vladimir  Cosma, Pierre Henry, Daniel Barenboïm, Léonard Bernstein : certes, on  observera l’eclectisme du parcours des élèves de Nadia Boulanger, mais surtout on n’oubliera pas que derrière les strass et les paillettes, il y a la rigueur, le travail, l’exigence poussées au paroxysme, pour offrir une approche de la perfection.

Revoyez le clip de We are the world : tous les musiciens et les chanteurs ont une partition à portée de mains. 

Je sais qu’au Paradis, Michael retrouvera de bons musiciens : Satchmo, Ray Charles et tant d’autres et  un professeur d’exception : Nadia Boulanger.